Lutte contre le changement climatique à Roland Garros

//Lutte contre le changement climatique à Roland Garros

Lutte contre le changement climatique à Roland Garros

Le match le plus ambitieux de l’histoire : la lutte contre le changement climatique.

Ce mercredi dernier, j’animais une soirée inédite à Roland Garros sur la lutte contre le changement climatique dans le tennis et le sport. Cette mobilisation du sport est un combat que nous partageons à LanDestini, à travers le projet Athletes By Nature qui consiste à accompagner des sportifs et des événements sportifs dans la préservation de l’environnement. (Plus d’infos : https://landestini.org/project/athletes-by-nature/)

Plus que jamais cette année sur les courts de Roland Garros, ils sont tous prêts à monter au filet pour lutter contre le changement climatique et la dégradation de la planète. Fédération, joueurs, partenaires financiers et supporters : cette bataille là se joue en collectif.

Ce 5 juin 2019, une conférence inédite et mobilisatrice a eu lieu en salle de conférence presse. On est bien loin des déclarations d’intention. Fini les atermoiements, le but du jeu est maintenant de passer à l’action! Les 4 grands Chelems et leur président de fédérations l’ont martelé : “nous ne pouvons plus rester passif, le sport a une responsabilité majeure et l’organisation des grands tournois génère trop de CO2, nous devons nous aussi nous hisser à un niveau d’ambition plus fort pour respecter l’accord de Paris. De plus, les valeurs du sport, de combativité et de ténacité peuvent trouver échos dans la lutte contre le changement climatique.”

Le tennis et le sport, toutes disciplines confondues, s’engagent pour un match historique :

Bernard Giudicelli, actuel président de la Fédération française de tennis, a annoncé le ralliement du tennis français à « Sports for Climate Action », mouvement initié par l’ONU pour engager le monde du sport dans la lutte contre le changement climatique. Lors de la conférence de presse, il déclare :

« L’ONU a sollicité le monde du sport il y a dix-huit mois pour participer à la lutte contre le changement climatique. Nous sommes heureux d’être parmi les fondateurs du mouvement. L’organisation d’un grand événement sportif comme Roland-Garros a un impact non négligeable sur le climat. Nous avons un rôle majeur à jouer dans la course contre le réchauffement climatique. Nous avons déjà mis en place un certain nombre d’actions mais nous ne pouvons pas y arriver tout seul. Il faut que nous mettions nos forces en commun, je pense aux quatre tournois du Grand Chelem. Nous pouvons être les piliers de la lutte contre le changement climatique dans le sport. »

Nicolas Hourquet, Responsable Diplomatie Internationale pour la Coupe du Monde de Rugby 2023, veut “plaquer les émissions de CO2 au sol”. Entre quelques métaphores liées à la balle ovale, il affirme vouloir « laisser les énergies fossiles dans les sols ».

De son côté, Michelle Lemaitre, responsable de la durabilité et de l’héritage au Comité Internationale Olympique, s’engage en affirmant que les JO seront exemplaires.

La ministre des sports Roxana Maracineanu a travaillé avec WWF sur l’engagement des événements sportifs français en faveur de l’environnement.

Plus que jamais dans le monde du sport, les consciences s’éveillent. Le temps des actions concrètes est arrivé, et avec lui le début d’une transition vers un monde sportif plus durable.

2019-08-29T15:00:21+02:00 11 / 06 / 2019|LanDestini|